Siège fermé fermé tous les 1er mardis de chaque mois


Chasses traditionnelles: le Conseil d'Etat s'acharne en annulant tous les arrêtés d'autorisation de 2020

  • 26 Août 2021

La  Fédération des chasseurs de Charente-Maritime appelle à une grande manifestation le 18 septembre à Mont-de-Marsan (Landes) pour défendre la ruralité après une décision défavorable du Conseil d’Etat sur les chasses traditionnelles.En réponse, la FDC17 en appelle à la mobilisation des chasseurs et à manifester à Mont-de-Marsan dans les Landes le 18 septembre à partir de 9h, pour sauver les traditions rurales. Plusieurs cars sont prévus au départ de chacun des secteurs du département de la Charente-Maritime.

Saisi par deux associations, le Conseil d’État a annulé le 6 août dernier plusieurs autorisations de chasse traditionnelle. Et cela 40 jours seulement après avoir interdit un autre mode de chasse ancestral. Il juge que ces autorisations délivrées par le ministre chargé de l’environnement ne sont pas conformes aux exigences du droit européen.

Le Président Christophe BOUYER cite : «En 2020, c’était la suspension de la chasse à la tourterelle des bois, puis le RIP qui voulait interdire la vénerie, puis 2 propositions de loi allant dans le même sens dont un qui voulait en plus interdire la chasse au chien courant, qui ont pu être contrecarrées par la mobilisation de tous. Le moratoire imposé sur le courlis cendré et la barge à queue noire en sont un autre déplorable exemple. Plus récemment ce sont deux décisions du Conseil d’Etat qui proscrivent des modes de chasse traditionnelle : la chasse aux gluaux, à la pante, à la matole. Sans oublier la fermeture des oies en février, la vénerie sous terre est régulièrement dans le collimateur des anti-chasse. Demain la chasse de nuit sera-t-elle remise en question ?

La pêche aussi est régulièrement mise sur la sellette, pourtant chasse comme pêche sont des traditions ancestrales, qui trouvent leurs racines dans notre terroir, celui où chacun aime à venir se ressourcer. Ce sont encore des activités qui permettent à toutes les générations et tous les milieux sociaux de se retrouver et de partager dans la fraternité si chère à notre République, quelles autres activités peuvent s’en targuer ? Il en va de notre ruralité, de notre identité … et de notre devenir !

L’heure est grave, il est temps de nous faire entendre, nous lançons un appel à la mobilisation générale et donnons rendez-vous à tous les défenseurs des traditions françaises et acteurs de la ruralité.»

Par solidarité, Monsieur BOUYER demande à tous ceux qui ne peuvent pas se rendre sur place, de suspendre toute action de chasse ce jour-là envers ceux qui iront défendre les intérêts de la collectivité.

 -----

La manifestation est ouverte à tous.



Documents à télécharger